Présentation Baptiste Le Glatin

Salut Baptiste, pour ceux qui ne te connaissent pas, explique nous ton parcours footballistique !

Début à Parigné à l’âge de 6 ans, j’ai fait 2 saisons avant de partir au SOM, où je suis resté 8 saisons, avec un très bon souvenir, la finale nationale U9 à Clairefontaine après avoir été champion régional, où nous terminerons 11ème meilleure équipe de France, derrière notamment l’Olympique Lyonnais champion de France. Ensuite je suis parti au Mans FC, où j’ai passé trois saisons, une en U19 puis deux en DH seniors, avec une victoire en coupe du Maine. Puis une saison à La Suze, ratée notamment du fait que j’avais 20 ans, avec tout ce qui va avec... J’ai passé ensuite 5 saisons à Mulsanne, une super ambiance avec beaucoup d’amis que j’ai rejoint là-bas, et en point d’orgue une victoire en coupe du Maine. Et enfin retour à La Suze, cette fois avec la maturité. 5 saisons, avec la première un 32eme de finale au MMArena contre Lyon, meilleur souvenir footballistique, le rêve de tout joueur amateur. Jouer contre Gourcuff, Grenier, Lacazette, Gomis, etc... devant plus de 20 000 personnes. Un après-match dans le vestiaire lyonnais, où j’ai récupéré les maillots de Gourcuff et Gomis, ainsi que les chaussures de Grenier. En suite il y a eu également un 7eme contre le Stade Lavallois à l’époque en ligue 2, où nous sommes passés prêts de les amener en prolongations. Puis une troisième victoire en coupe du Maine, un titre de champion de DH et donc une montée en N3. J’y ai joué les 9 premiers matchs avant de me blesser, et je n’ai pas repris, je ne me retrouvais plus dans l’ambiance.

Tu es en contact depuis plusieurs années par le biais de ton travail de commercial chez Intersport Family Village (partenaire et fournisseur du club) et le club espérais te recruter. Quels ont été tes critères pour accepter ton premier poste en tant qu'entraîneur ici ?

J’ai vécu 16 ans à Parigné avec mes parents, donc j’ai une affinité particulière pour cette commune et le club, où mon père et mes frères ont joué, et mon père a également entraîné. J’ai passé de nombreux dimanche après-midi au stade. La qualité des installations, mes relations avec Michel et Jean-Marie, et le fait je voyais le club s’enliser, ont été des critères importants.

Bien qu'il y ai peu de départ par rapport à l'an passé, le fait de ne pas avoir de mutés en équipe A cette saison est-il problématique pour toi ?

Effectivement au départ, je trouvais cela embêtant de ne pas pouvoir apportant de sang neuf, de ne pas renforcer l’équipe à certains postes. Mais en apprenant à connaître le groupe à travers les deux matchs amicaux de fin de saison, je me suis aperçu qu’il y avait vraiment de la qualité, et l’incorporation des U18 de qualité va amener de la concurrence et du renouveau. Je me dis maintenant que c’est peut-être un mal pour un bien, cela va me permettre d’apprendre à connaître le groupe et laisser leur chance à tous les gars.

Quels seront tes objectifs à court et moyen terme dans ta nouvelle fonction d'entraîneur-joueur ?

A court terme, les objectifs seront que les joueurs reprennent du plaisir, qu’ils soient contents de venir au stade, aux entraînements comme aux matchs et de retrouver de la rigueur. A moyen terme, nous allons structurer le club, en nous appuyant sur les compétences de chacun, le but étant de faire progresser le club à moyen et long terme. Et sous 3 ans, l’objectif est de retrouver le niveau régional.

Tu vas découvrir le niveau district avec Parigné, comment perçois-tu ce niveau depuis la création de la Ligue des Pays de la Loire ?

Le niveau de la première division augmente sensiblement depuis la création de la nouvelle ligue. Entre les joueurs de ligue qui ne veulent plus faire de déplacements et l’écrémage qui se fait avec les descentes des clubs de ligue en district, je pense que cela sera intéressant la saison prochaine. Ensuite seulement les clubs structurés à tous niveaux pourront s’installer en ligue durablement.

Enfin, comment définirais-tu ta philosophie de jeu collective ?

J’ai adoré les années Barça avec Xavi, Iniesta, Messi and co. Conserver le ballon tout en avançant, multiplier les passes courtes, être toujours en mouvement, c’est le football que j’adore. Alors évidemment, nous sommes en première division, mais je pense qu’à tous niveaux, il est possible de jouer un football agréable à regarder pour les spectateurs et à jouer pour les joueurs. Mais j’aime aussi le Liverpool des deux dernières années, avec énormément d’enthousiasme, de pressing, de percussions. La perfection serait un mix des deux.

Merci pour ces réponses, l'ensemble du club te souhaite une belle saison sous tes nouvelles couleurs !

32ème de finale de Coupe de France La Suze FC-Olympique Lyonnais au MMArena en 2014.

A notre Assemblée Générale de fin de saison 2018-2019 avec le président.

Actus Récentes
Archives
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
Intersport
Charcuterie Traiteur Ribot
BBC
DISTINXION
Alpha ambulance
A2F
AS Auto Sécurité
AXA
Albea
Assaini72
Astiweb
Autosur
Bourneuf
Citroen
Coordonnerie du Ruisseau
Crédit_agricole
Crédit Mutuel
Derré
Dominique Durr
Faussabry_frères
France Alliance
Jordan Dupuy photographe
KS24
LSI infographie
La Meuline
La Renaissance
Le Fournil
Le Purple
Le Royal
Le Soph't II
Le_salon_d'Aurélie
MG Decors
Mr Bricolage
Oki
Optic 2000
Popote et papilles
Prestige amenagements exterieurs
Proxi super
SWM
Sarthe pliage
Vill Agri
Williamey
Zum_Bélinois
Plomberie chevallier
JDC
Super_U_Parigné